Vedette curseur

My love is your love.



Tu es ma vie, tu es mon sang, tu es tout chéri.
 Reste plus longtemps avec moi. 

I miss you.


Juste, j'ai besoin de ton corps près du mien. De sentir tes sourires près des miens. Juste, j'ai besoin de toi dans mon quotidien. Pour les grosses soirées avec les copains ou alors juste tous les deux quand on a rien à faire et qu'on galère dans ton lit trop grand. Pas forcément des choses extraordinaires. Juste, ta présence. Et je regarde toujours si tu ris quand il y a quelque chose de drôle et quand t'es pas là je pense à toi et me demande si tu aurais ris. Mais t'es de moins en moins là. Et j'ai besoin de toi.

C'est quand le bonheur ?


Et si c'était ça le bonheur, pas même un rêve, pas même une promesse, juste l'instant.

Si tu sautes, moi je saute, pas vrai?


- Ne fais pas ça, ne fais pas celle qui m’dit adieu. Pas encore... est-ce que tu m’a compris. Écoute, tu va te sortir de là, tu vivras longtemps, et tu vas faire plein de bébés... et tu va les voir grandir, et tu mourras très vieille, une vieille dame, bien au chaud dans ton lit... Pas ici... pas cette nuit... pas comme ça, est-ce que tu m’as compris ? Gagner ce voyage est la meilleure chose qui me soit arrivé, il m’a mené à toi, et je lui suis reconnaissant pour ça. Tu dois me faire cet honneur, à présent promets moi, que tu vas survivre, que tu n’abandonneras jamais, jamais... même si ça a l’air sans espoir... promets le moi, maintenant... et ne romps jamais cette promesse.
- Je le promets.
- N’abandonne jamais.
- J’abandonnerais jamais.

" Ce qui est vraiment bon dans la vie, c'est de se battre avec persuasion, 

embrasser la vie et vivre avec passion, perdre avec classe et vaincre en osant 

parce que le monde appartient a celui qui ose et la vie c'est beaucoup trop pour être insignifiante." 



‎" Il y a des soirs comme ça où tout, s'écroule autour de vous, sans trop savoir pourquoi toujours. Regarder devant soi, sans jamais baisser les bras, je sais, c'est pas le remède à tout. Mais faut se forcer parfois.. T'encombre pas de souvenirs, de choses comme ça. Aucun regret ne vaut le coup, pour qu'on le garde en nous. "

Déjà du temps de mes amours vagues j'étais sourd au fracas de leurs écumes, mais comme l'amour m'a toujours fait des blagues j'dois être aveugle je présume.

T'es belle quand tu souris, t'es belle tout l'temps, t'es belle même quand tu ris et qu'on voit tes dents.
T'es belle quand tu rougis, t'es belle en toute circonstances, t'es belle même quand tu fais une blague pourrie en plein dans un silence.
T'es belle quand tu te trompes, t'es belle quand tu t'entêtes, t'es belle je m'en rend compte, même quand t'as l'air bête.
T'es belle quand tu t'énerves, t'es belle sans te mentir, t'es belle même si quand tu t'énerves c'est pas le moment de t'le dire. (...)
T'es belle quand tu bois, t'es belle quand t'es bourrée, t'es belle quand tu marches pas droit et qu'tu sais plus parler.
T'es belle quand tu dors, t'es belle quand tu ronfles, t'es belle c'est ça qu'est fort même quand tu m'gonfles.
T'es belle mal réveillée, t'es belle et je te jure, que t'es belle même quand tu as été coiffée par tes couvertures.
T'es belle quand tu reproches de pas être honnête avec toi, t'es belle même quand tu t'trouves moche, alors j'le garde pour moi.