Le voleur d'ombre.



Depuis qu'Yves est parti, je ne vais plus me promener autour de l'ancienne remise. Je me suis rendu compte que les lieux aussi avaient des ombres. Les souvenirs rôdent et vous rendent nostalgique dès que vous vous approchez trop près. C'est pas facile de perdre un copain. Pourtant après avoir changé d'école j'aurais dû être habitué, mais non, rien n'y fait, c'est chaque fois la même chose, une part de soi reste avec celui qui s'en est allé, c'est comme un chagrin d'amour mais en amitié. Faut pas s'attacher aux autres, c'est trop risqué.

3 commentaires

Nelli Nella a dit…

L'idée d'un blog dépotoir de sentiments est intéressante. En même temps c'est censé être la première fonction du blog justement

Lindsay Vitz a dit…

j'adore cette photo, je vais essayer de la refaire, elle est magique!

jess@jusquacequemodesensuive a dit…

jolie blog jolies phrases jolies photos :) g un blog aussi si tu veux y jeter un coup d oeil :) il te plaira surement jusquacequemodesensuive@blogspot.com
bisous et passe de bonne fêtes jess